CP DIT AU REVOIR A PEBBLE BEACH

30 ans !

Je suis venu pour la première fois à Pebble Beach pour assister au concours au milieu des années 80. J’ai été tellement impressionné par ce que j’ai vu que j’ai décidé de revenir l’année suivante, m’attendant à être déçu après une première expérience aussi forte. Au contraire, ce fut encore mieux !

C’est ce qui m’a poussé à organiser un concours à Paris où j’habitais à l’époque. Beaucoup parmi vous se souviendront de l’événement connu sous le nom de Bagatelle lancé en 1988. J’ai alors approché Jules Heumann, le co-président de Pebble Beach, et nous nous sommes entendus pour échanger nos Best of Show ainsi que quelques juges. Je fus invité à faire partie du jury ici pour la première fois en 1989.

Avance rapide jusqu’en 2019. Dimanche sera ma 30ième année en tant que juré ! Ce sera aussi la dernière. Le moment est en effet venu de faire place à une génération plus jeune avec des idées fraîches, un regard neuf et peut-être des goûts différents… Des amis avec qui j’ai partagé mes intentions m’ont demandé : pourquoi partir maintenant, tu es encore jeune, tu as l’expérience ? et ont insisté pour que je continue. C’est évidemment de la musique à mes oreilles, mais je préfère arrêter alors que vous me dites encore des choses agréables plutôt que d’attendre le jour où vous commencerez à vous demander pourquoi je suis encore là….

Je ne veux cependant pas filer à l’anglaise ! Je suis reconnaissant à Sandra de me donner très gracieusement cette occasion de vous dire un au revoir anticipé. Merci, Sandra. Ce furent 30 années fantastiques ou, mieux dit, dimanche, ç’auront été 30 années fantastiques d’amitié et de passion partagées.

Être invité à juger à Pebble Beach est un honneur et un privilège, et je n’ai jamais tenu cette invitation pour acquise. C’est aussi une vraie responsabilité parce qu’il n’y a pas d’autre concours dans le monde où les résultats comptent autant qu’ici !

Avant de conclure, je voudrais complimenter la Pebble Beach Company. Pendant ces 30 années, j’ai séjourné au Lodge et j’ai toujours eu l’impression de me retrouver dans ma deuxième résidence.

Merci et…. presque au revoir !

August 2019

 

*

Share This